Un sens à tout ça?

Jan 12 2013

(Source : Spotify)

Déc 31 2012
Oct 20 2012
Oct 13 2012
Oct 04 2012
Sep 09 2012
Aoû 17 2012
Aoû 13 2012
Tous mes soucis viennent de mon incapacité puérile à renoncer à la nouveauté, d’un besoin maladif de céder à l’attrait des mille possibilités incroyables que réserve l’avenir. C’est fou comme ce que je ne connais pas m’excite plus que ce que je connais déjà. Mais suis-je anormal? Ne préférez-vous pas lire un livre que vous n’avez pas lu, voir une pièce de théâtre que vous ne connaissez pas par coeur, élire n’importe qui Président plutôt que l’abruti qui était là avant ?
— L’amour dure trois ans, Beigbeder.

+
moi-même ahah

moi-même ahah

+
Juil 31 2012
+

guys i find attractive

  • famous
  • taken
  • psychologically disturbed
  • twice my age
  • not real
  • dead
  • gay

281 797 notes

Juil 30 2012
+

Petits extraits de mon NoteBook personnel.

de Mai à Juillet

" - Si les sentiments sont la principale caractérisque qui différencie l’hompme de l’animal alors je suis une bête humaine. Capable de ne ressentir que la douleur et le bonheur lorsqu’il se cache. Qu’est-ce que le bonheur? Sommes nous capable d’être heureux? 

-La jeunesse et la vieilleisse ont un nouveau point commun à l’aube de l’an 200 : ils prennent tous les deux le bus pour trouver un boulot. Je vois même deux points communs.

- l’Homme doit essentiellement travailler sa capacité à survivre de la mort. De la mort de l’autre. Car c’est toute la beauté de la vie que ça mouvance, sa mortalité, son éphémère. L’Homme doit donc apprendre à s’émerveiller devant ce spectacle, devant la plus belle tragédie de la vie. 

- Si j’écris tout sur ce carnet, c’est que j’ai trop peur d’oublier et de ne pas me souvenir de choses vécues, et qui m’ont touchées. A la fois ça me permet de ne pas oublier et aussi  de me libérer : Je me dit qu’il y a une trace alors j’ai l’esprit plus libre, je peut lâcher le ‘passé’  et je peux profiter de l’instant. Vivre. C’était Juliette dans “comment se justifier de se parler à soi même par le biais d’un carnet”

- Nos sentiments ne seront jamais réellement sincère. Enfin si, mais uniquement dans l’instant qui précède ou on le pense, et l’instant qui suis ou on le dit. On pourrait même dire ’ jamais je ne quitterai’ et le penser, vraiment. C’est pour cela qu’il faut vivre car rien ne vaut l’intensité de l’instant.

- citation de je ne sais plus qui : Quand un homme pointe du doigt un autre homme il ne doit pas perdre de vue le fait que les quatre autres sont dans sa propre direction.

- Je suis un paradoxe à moi même : je suis une ‘chasseuse’ d’homme et je ‘recherche’ le grand amour.. Comment cela peut-il marcher? Si mon moi n’est pas d’accord avec mon même moi.

- J’ai pas envie de me dire que j’ai pas de chance et que je suis une pauvre fille sur lequel le desti s’acharne. D’ailleurs des milliersde filles pensent comme ça, et les autres pensent l’inverse. Bref [..] Je devrai apprendre à me controler. Mais si c’est vraiment mon corps est-ce moi ? Car mon corps porte mon moi,est-ce une coquille de l’âme? Est-ce que quand le corps fait, l’âme est d’accord? Inversement? Sommes nous un tout?

- Doit-on croire à l’astrologie? La position des planêtes influence t-elle nos âmes ou sommes nous influencé lorsque nous lisons ces choses ? Perso j’suis Lion, et je le vis bien.

-Le bonheur semble ephèmere.  Il ne se compte pas en années, en jours, en heures, mais en précieux instants que je n’arrive plus à saisir. Et j’ai l’impression que les hommes en sont la clef, et j’attend, j’attend. … “


Désolé pour les fautes, et la vision beigbederienne. 

+

Entre parenthèse. [ Plus d’Ipod Touch, plus d’appareil photo, plus de son sur le Pc.

Ou comment se mettre à relire des livres à une vitesse effarante. Et ne ‘plus pouvoir’ poster sur Tumblr. ]

ou peut-être juste me mettre à écrire.

Page 1 sur 5